Vous êtes ici :

Accueil Accueil L'institution Le Budget

Le site est en cours de maintenance.

Cette page est en cours de modification.

Le Budget

Budget en bref :

Un budget permet de prévoir les recettes et anticiper les dépenses. Acte essentiel du Conseil départemental, il permet de mettre en adéquation la réalité budgétaire, les ambitions et de faire des choix.

Hier, cette journée de débats au cours de laquelle chaque composante de l’assemblée a pu exprimer sa vision des priorités départementales s’est soldée par un vote.

Qui a voté pour ? La majorité départementale (Parti Socialiste, Mouvement Républicain et Citoyen, Parti Radical de Gauche et Parti Communiste).
Qui a voté contre ? Les groupes de droite Union Action 62 et celui du Front National.

De la cohérence, des chiffres imparables

Le budget 2017 voté par la majorité départementale s’inscrit dans la logique de la délibération "Près de chez vous, proche de tous", il s’élève à 1.76 milliard d’euros. Six axes forts ont été approuvés :

De la sincérité, et des mises au point

C’est dit dans le budget, ce sera fait dès le 1er janvier 2017

Michel Dagbert, Président du Département du Pas-de-Calais : On dit de nous que nous sommes de bons gestionnaires mais nous ne limitons pas notre action à la simple gestion. En Pas-de-Calais, le budget 2017, c’est : - 1 % de dépenses de fonctionnement ; + 0.4 % de recettes de fonctionnement ; - 0.4 % de charges de personnel ; - 4 % de recours à l’emprunt ; + 58 % de la progression d’épargne brute.

Une volonté claire : Que le Département du Pas-de-Calais compte !

Pour les habitants, le Département comptera aussi en améliorant l’ensemble de ses interventions du quotidien. De la naissance à l’accompagnement de la dépendance, chacun sait pouvoir s’appuyer sur le Pas-de-Calais.

Dans le budget 2017, 238 millions d’euros sont prévus pour l’accompagnement des personnes âgées, 373 millions d’euros pour l’insertion sociale et économique, 219 millions pour l’enfance et la famille, 171 millions pour l’accompagnement des personnes handicapées. Pour les partenaires associatifs également, quel que soit leur domaine d’intervention, le Pas-de-Calais restera en 2017 un partenaire fiable, incontournable. Michel Dagbert : Bien sûr, il faut aujourd’hui peut-être davantage discuter, ferrailler les arguments, prioriser les objectifs et les moyens au titre de conventions. Mais le Pas-de-Calais affiche toujours des budgets importants au titre des politiques volontaristes : sport et jeunesse 15 millions, développement culturel 18 millions, valorisation des espaces naturels 12 millions, tourisme et développement local 15 millions d’euros…